Lancé en 2020, le programme OMBREE participe à la réduction des consommations d’énergie dans les bâtiments ultra-marins. La mobilisation des acteurs de terrain est un axe fort, déployée via un nouvel appel à projets (AAP).

 

Objectifs et contenu de l’appel à projets

Les territoires ultra-marins font face à des enjeux spécifiques pour la rénovation de leurs bâtiments. Les acteurs de terrain sont donc les plus à même d’imaginer les solutions adaptées aux problèmes rencontrés. Afin d’encourager les dynamiques locales portant sur des bâtiments durables, l’AAP OMBREE 2 propose de soutenir à nouveau des projets ultra-marins d’information, de sensibilisation et de formation à l’efficacité énergétique des bâtiments sous climats chauds.

Les projets proposés devront être portés par des structures ultra-marines, si possible en favorisant les passerelles entre les territoires. De plus, les projets devront répondre à des problématiques traitées par les comités MDE (maîtrise de la demande d’énergie).

Les projets proposés doivent s’inscrire dans quatre typologies d’action :
  • Typologie A : Actions d’information, de sensibilisation ou de formation aux économies d’énergie dans les bâtiments ;
  • Typologie B : Développement d’offres de service et/ou d’outils pratiques en lien avec l’efficacité énergétique des bâtiments ultra-marins ;
  • Typologie C : Faciliter la compréhension et l’appropriation de sujets techniques et scientifiques propres aux territoires ultra-marins ;
  • Typologie D : Transposition d’un projet sur un nouveau territoire non ciblé initialement.

 


Déroulé de l’appel à projet

L’AAP se scinde en trois grandes périodes.

Le dépôt des candidatures court du 2 janvier au 1er avril 2023. Il se clôture avec la pré-sélection, par le jury OMBREE, des projets qui bénéficieront d’un accompagnement pour la finalisation de leur montage, au sein de l’incubateur OMBREE. Le jury est composé de représentants des pouvoirs publics (DGEC, DHUP, DEAL, ADEME, DGOM), d’EDF SEI financeur, d’organisations professionnelles (FEDOM, CAPEB, FFA, FFB) et de l’AQC.

La période d’incubation s’étale sur 2 à 5 mois en fonction de la maturité des projets retenus. Elle consiste en un accompagnement sur les aspects techniques, administratifs et financiers afin de consolider les projets et les présenter devant le jury de sélection, qui valide le montant du soutien financier accordé.

La mise en œuvre et le suivi des projets retenus s’étend sur une période maximale de 26 mois (de début octobre 2023 à fin novembre 2025). Une phase de valorisation des livrables est également prévue de septembre à novembre 2025.

 

Candidatez en cliquant ici !

 

Les nouveautés de l’AAP OMBREE 2

Deux nouveautés sont à retenir pour cet appel à projet.

 

Il est possible d’adapter un projet sélectionné dans l’AAP OMBREE 1 à des territoires qui n’y participaient pas initialement.

Par ailleurs, il est également possible de proposer des projets s’appuyant sur des co-financements préalablement identifiés au moment du dépôt de la candidature.



RETOUR À L’ACCUEIL